Bienvenue

Les Personnages

Personnages principaux Les ennemis Personnages historiques Personnages secondaires Les animaux
Louis XIII

Louis XIII

Fils d'Henri IV et de Marie de Médicis, Louis XIII accède très jeune au trône, son père ayant été assassiné. Les accords de Fontainebleau l'obligent très vite à épouser la fille du Roi d'Espagne, Anne d'Autriche, un arrangement qui scelle la paix entre deux pays jadis ennemis.
Il a seulement 23 ans quand il appelle le Cardinal de Richelieu pour siéger au Conseil et consolider l'autorité royale mise à mal par plusieurs conflits à travers les provinces du royaume. Voilà pourquoi il n'est pas très préoccupé par l'administration du pays. S'il tient toutefois à montrer qu'il est le Roi, il profite aussi beaucoup des plaisirs de la Cour.
La Reine lui donnera un fils, Louis XIV.

(Source : Livret Coffret 3 IDP)

Histoire : Louis XIII, dit Le Juste, roi de France et de Navarre (1601, Fontainebleau - 1643, Saint-Germain), fils d'Henri IV et de Marie de Médicis. Roi à partir de 1610, il règna d'abord sous la régence de sa mère, qui laissa les rênes du pouvoir à Concini. Il épousa Anne d'Autriche en 1615 et, en 1617, il fit assassiner Concini avant de confier le pouvoir à Luynes, qui entra en conflit avec les grands du royaume et combattit les protestants. À la mort de Luynes débuta une période de troubles qui ne cessa qu'avec la nomination de Richelieu comme chef du Conseil en 1624. Durant plus de vingt ans, le roi et Richelieu menèrent une politique visant à limiter les privilèges dont jouissaient les protestants depuis l'édit de Nantes, à affirmer l'autorité royale contre les Grands et à faire barrage à l'expansionnisme des Habsbourgs en Europe. En 1638 naquit son fils aîné Louis Dieudonné, le futur Louis XIV, et en 1640 son cadet, Philippe.
Monarque autoritaire et sournois, Louis XIII ne laissait rien décider sans son consentement ; plutôt qu'une alliance avec l'Espagne, décidée par sa mère et le parti catholique, il choisit avec Richelieu de s'allier aux puissances protestantes, et sut conserver son ministre contre vents et marées ; il intervint dans la guerre de trente ans contre l'Autriche et voua le royaume de France à la Vierge en 1638. Il mourut cinq mois après Richelieu.

Louis XIII
Anne d'Autriche

Anne d'Autriche

Anne d'Autriche est la Reine de France. Elle est née à Madrid, fille de Philippe III d'Espagne et de Marguerite d'Autriche. Son mariage avec le roi Louis XIII est la suite d'un long arrangement visant à rapprocher la France avec l'Espagne, mettant fin ainsi à des siècles de conflit. Voilà pourquoi elle n'est pas réellement amoureuse de son époux. Elle est de plus haïe de Richelieu qui n'a jamais approuvé ce mariage et qui se méfie constamment d'elle, l'accusant d'espionnage. Ses sentiments, elle les réserve au Duc de Buckingham, même si leur amour ne peut être vécu au grand jour. C'est ainsi qu'elle n'hésite pas à se mettre dans l'embarras en lui offrant son collier de ferrets.

(Source : Livret Coffret 2 IDP)

Histoire : Infante d'Espagne, née à Valladolid (1601 - 1666), fille du roi Philippe III, reine de France par son mariage avec Louis XIII (1615), régente (1643 - 1661) pendant la minorité de Louis XIV, son fils. Elle gouverna avec le concours de Mazarin.

Anne d'Autriche
Le Cardinal de Richelieu

Le Cardinal de Richelieu

De son vrai nom Armand Jean du Plessis, le Cardinal de Richelieu est le régent du royaume de France. Il s'occupe notamment de la collecte et de la répartition des finances de l'État. Il fut appelé par le Roi Louis XIII qui, au début de son règne, était encore très jeune et manquait d'expérience.
Voilà pourquoi Richelieu jouit d'une influence considérable au palais. Mais n'être que le numéro deux du pays ne semble pas lui suffire. De plus, il déteste Anne d'Autriche et c'est ainsi qu'il sollicite Milady pour réaliser ses coups les plus bas. Rochefort figure également parmi ses hommes de confiance.

(Source : Livret Coffret 4 IDP)

Histoire : Armand Jean du Plessis, duc de Richelieu. Né à Paris en 1585, Armand Jean du Plessis, d'abord destiné à la carrière des armes, devient évêque de Luçon en 1607 à la suite de la renonciation de son frère à cet évêché. Délégué du clergé aux états généraux de 1614, il s'y fait remarquer de la reine mère Marie de Médicis qui l'appelle au Conseil et lui confie les affaires étrangères en 1616. Il partage la disgrâce de la reine après l'exécution de Concini. Mais ses efforts pour réconcilier Louis XIII et sa mère lui valent la confiance du roi, confirmée de façon éclatante à l'occasion de la "Journée des Dupes" (9 novembre 1630) et qui ne se démentira plus. Dès 1624, "principal ministre", il entreprend la restauration de l'autorité royale face à l'agitation de la noblesse et du particularisme protestant. Il réforme l'état, encourage le commerce et soutient la création artistique et littéraire. A l'extérieur, il profite de la Guerre de Trente Ans pour rompre l'encerclement de la France par la monarchie Habsbourg : il entretient la guerre entre l'Espagne et les Provinces-Unies, appuie les princes protestants contre l'Espagne et l'empereur. Par l'invasion de la Valteline puis de la Savoie, la France coupe les communications entre l'Autriche, l'Italie et l'Espagne. Lorsqu'en 1634, la paix de Prague réconcilie l'empereur et les princes allemands, Richelieu parvient à maintenir un parti de la guerre dans l'Empire, et la France entre ouvertement en conflit contre l'Espagne. La prise d'Arras, l'ppui donné aux révoltes de la Catalogne et du Portugal contre l'Espagne donnent l'avantage à la France quand il meurt en 1642.

Richelieu
Le Duc de Buckingham

Le Duc de Buckingham

Cette figure de la noblesse anglaise, proche du roi Henry VIII, est le soupirant secret de la Reine de France, Anne d'Autriche. A cette époque, les rapports entre la France et l'Angleterre sont tendus et le Duc est dépêche à Paris afin d'arranger un mariage, en vue d'une paix durable. C'est à cette occasion qu'il fait la connaissance de la Reine qui a un véritable coup de foudre pour lui. Mais leur amour est impossible, néanmoins, en gage d'amour, elle lui offre un collier de ferrets en diamants que le Duc fait ensuite monter en broche afin de l'arborer. Richelieu va se servir de ce secret pour compromettre la Reine...

(Source : Livret Coffret 2 IDP)

Histoire : Georges Villiers, duc de Buckingham. Ministre britannique, né à Brooksby (Leicestershire, 1592 - 1628), favori des rois Jacques 1er et Charles 1er. Il s'attira, par ses compromissions, la haine des parlementaires anglais. Il se préparait à secourir La Rochelle quand il fut assassiné par un officier puritain.

Buckingham
IDP HOME VIDEO www.idpvideo.com
SOUS LE SIGNE DES MOUSQUETAIRES © 1987-1989 NHK / NHK Enterprises, INC